Région Bourgogne-Franche-Comté
4 square Castan, CS 51857
25031 Besançon cedex
Tél: 03 81 61 61 61
Fax: 03 81 83 12 92

Les pôles de compétitivité

Date de mise à jour: 12 novembre 2013

Politique des pôles

Dans une économie mondiale de plus en plus concurrentielle, la France a lancé en 2004 une nouvelle politique industrielle. Les pôles de compétitivité ont été créés pour mobiliser les facteurs clefs de la compétitivité au premier rang desquels figure la capacité d'innovation, et pour développer la croissance et l'emploi sur les marchés porteurs. 

Qu'est-ce qu'un pôle de compétitivité ?

Un pôle de compétitivité rassemble sur un territoire bien identifié et une thématique donnée, des entreprises petites et grandes, des laboratoires de recherche et des établissements de formation. Il a vocation à soutenir l'innovation,  favoriser le développement des projets collaboratifs de recherche et développement (R&D) particulièrement innovants. Il crée ainsi de la croissance et de l'emploi.
L’enjeu est de s’appuyer sur les synergies et la confiance créée entre les acteurs par l'intermédiaire de coopération concrète dans des projets collaboratifs et innovants. Il s'agit de permettre aux entreprises impliquées de prendre une position de premier plan dans leurs domaines en France et à l’international.

D'autres partenaires, dont les Pouvoirs publics nationaux et locaux sont associés à cette dynamique.

Quels objectifs pour les pôles ?

La politique des pôles de compétitivité cherche à accélérer la croissance de l'économie française et de ses entreprises par l'innovation. Elle vise à développer la croissance et l'emploi sur les marcheurs porteurs.

  • en dépassant les schémas traditionnels de recherche et de production ;
  • en confortant des activités, essentiellement industrielles, à fort contenu technologique ou de création sur des territoires ;
  • en améliorant l'attractivité de la France, grâce à une visibilité internationale renforcée. 

Quelle stratégie pour les pôles ?

À partir d’une vision partagée par les différents acteurs, chaque pôle de compétitivité élabore sa propre stratégie à cinq ans, ce qui lui permet de :

  • concrétiser des partenariats entre les différents acteurs ayant des compétences reconnues et complémentaires ;
  • faire émerger des projets collaboratifs stratégiques de R&D qui peuvent bénéficier d’aides publiques, notamment auprès du fonds unique interministériel (FUI) ;
  • promouvoir un environnement global favorable à l’innovation et aux acteurs du pôle en conduisant des actions d’animation, de mutualisation ou d’accompagnement des membres du pôle sur des thématiques telles que  l'accès au financement privé , le développement à l’international , la propriété industrielle , la gestion prévisionnelle des compétences  et les ressources humaines, etc.

Quels soutiens publics pour les pôles ?

L'État s'attache à promouvoir un environnement global favorable aux entreprises et à l'innovation et à soutenir l'effort de recherche et de développement déployé au sein des pôles de compétitivité. Ainsi, aux niveaux national ou régional, il accompagne leurs développements avec les collectivités territoriales :

  • en octroyant, via le fonds unique interministériel (FUI), des aides financières aux meilleurs projets de R&D et de plates-formes d'innovation, lors d'appels à projets ;
  • en finançant partiellement les structures de gouvernance des pôles (associations), aux côtés des collectivités locales et des entreprises;
  • en aidant financièrement des actions collectives thématiques initiées par les pôles dans des domaines très divers, par l'intermédiaire des DIRECCTE ;
  • en impliquant divers partenaires : l'Agence nationale de la recherche (ANR), Bpifrance ou encore la Caisse des Dépôts.